MX des Nations : LES BLEUS SONT PRÊTS !

A la veille des premiers essais du Motocross des Nations qui se dispute cette année à Ernée (Mayenne), l’Equipe de France est fin prête à défendre son titre brillamment acquis l’an passé en Lettonie. Porteurs des plaques rouges réservées aux tenants du titre, Gautier Paulin (Honda n°1), Marvin Musquin (KTM n°2) et Romain Febvre (Yamaha n°3) abordent cette épreuve dans les meilleures conditions à l’issue de deux journées de préparation avec le staff de la Fédération Française de Motocyclisme. 

Après ce second succès acquis en septembre 2014, treize ans après une première victoire (Namur, 2001), l’Equipe de France se présente en favorite de ce 69ème Motocross des Nations, Championnat du Monde par Equipes Nationales. Rentrés en milieu de semaine des Etats-Unis où se disputait le week-end dernier l’ultime Grand Prix de la saison, les tricolores ont eu peu de temps pour récupérer d’un voyage perturbé pour deux des trois pilotes de l’équipe. Réunis au calme en bordure de la Mayenne, les pilotes ont pu pendant deux jours se préparer alternant des séances de récupération et d’entrainement. « Marvin et Gautier ont pu aller rouler à Romagné jeudi, histoire de se remettre dans le bain après un long voyage. Il ne s’agissait nullement de rechercher la performance, mais simplement de transpirer un peu et faire travailler leur corps après un si long voyage, » confie Pascal Finot, l’Entraineur National.

LE PILIER
Le coup d’envoi de l’épreuve a été donné officiellement vendredi en milieu d’après-midi, avec la tenue des conférences de presse d’avant course. Premiers à être sous le feu des projecteurs les Français ont répondu aux questions des médias avec sérénité, heureux de défendre les couleurs de leur pays dans une telle épreuve. « C’est ma septième sélection consécutive pour cette course, et chaque fois c’est la même fierté de porter le maillot de l’Equipe de France. Cette édition 2015 est l’une des plus excitantes que je n’ai jamais eue l’occasion de disputer ; j’ai gagné l’an passé avec Dylan et Steven, mais on n’est jamais sûr d’être sélectionné l’année suivante car tout est lié aux résultats, aux blessures, au niveau de forme. Etre dans cette équipe avec deux pilotes très forts, rouler avec les plaques rouges devant nos fans, c’est comme un rêve car peu nombreux sont les pilotes qui ont cette chance dans leur carrière, » confie Gautier Paulin, immuable capitaine des bleus.

LE RETOUR
Pour Marvin Musquin, de retour en Equipe de France après deux années d’absence, c’est également un sentiment très fort qui l’habite. « C’est sûr que cette course est pour moi la plus importante à laquelle je n’ai jamais participée ; porter les numéros 1, 2 et 3 sur un circuit français, devant nos fans, faire partie de l’Equipe de France est exceptionnel et depuis que je l’ai rejointe j’apprécie chaque instant. J’attends avec impatience le moment où je vais entrer en piste samedi matin pour la première séance d’essais, et l’accueil du public français » témoigne de son côté le champion US de Supercross.

LE ROOKIE
Romain Febvre, quant à lui ne sait pas encore trop à quoi s’attendre pour sa première participation à l’épreuve. « Je suis très excité ! Je ne sais pas précisément comment les choses vont se dérouler même si mes équipiers et le staff m’ont donné un maximum d’informations, je vais simplement comme d’habitude donner le meilleur de moi-même pour me battre pour la victoire. Depuis deux jours, nous partageons beaucoup d’éléments clés entre nous et avec le staff, c’est une expérience nouvelle que j’apprécie beaucoup, » conclut le Champion du Monde MXGP, qui s’est encore imposé le week-end dernier.

La journée de samedi est réservée aux qualifications, avec trois courses au programme, une par catégorie. Les dix neuf meilleures équipes seront qualifiées pour la course de dimanche, et les Français entendent bien être, dès cette première étape, aux avant-postes.

Communiqué FFM.

Logo SIgnature Post